Français Anglais
+33 (0)2 32 70 46 32
Vous êtes ici : Accueil » Nos incontournables » Le Cidre
Menu

Le Cidre

Petite histoire d’une boisson indissociable de la Normandie !

Cidre_-63-

Cidre de Normandie

Les Egyptiens et les Hébreux furent les premiers consommateurs de cidre. Le cidre fut amené au Pays Basque par les romains et se développa dans tout l’ouest de la France jusqu’à la fin du XIXème siècle.

Le cidre devint une boisson quotidienne. L’exode rural se développa et la consommation de cidre va lentement chuter au profil de la bière et du vin. Dans les années 1960, l’État français et l’Union Européenne vont donner des primes aux agriculteurs pour les inciter à arracher leurs pommiers afin de favoriser la production de céréales. 1 million de pommiers vont êtres arrachés dans l’ouest de la France.

Aujourd’hui la consommation de cidre est en moyenne de 2 litres par an par personne contre 70 litres en 1900 (et 600 litres dans certains secteurs de la Normandie  en 1900 !).

 

Hautes tiges et basses tiges

Il existe deux variétés de pommiers : les pommiers hautes tiges et les pommiers basses tiges, chacun présentant certaines spécificités.

Les pommiers hautes tiges

Cette variété d’arbre était plus répandue car compatible avec l’élevage. Les fermiers produisaient d’abord du lait et de la viande, le cidre était un supplément. L’inconvénient de ces pommiers : ils sont lents à produire (au moins 12 ans pour une production correcte).

Les pommiers basses tiges

pommier basse tige

Pommiers basses tiges

Cette variété est plus petite. Sa production est plus rapide (environ 4 ans) mais elle est plus sensible aux maladies et sa durée de vie est plus courte (25 ans contre 60 ans pour les hautes-tiges).
De par sa petite taille, on ne peut pas lui associer une production animale. Le verger basse tige est par contre plus productif (25 tonnes de pommes par hectare contre 10 tonnes pour les hautes tiges).

 

Et les pommes danS tout ça ?

C’est en associant ces différentes familles que nous produisons notre cidre et chaque région ayant des assemblages et des terroirs différents, il existe une multitude de cidres artisanaux différents !

La pomme à cidre est différente de la pomme de table. Elle est plus petite et pas très bonne à manger.

Il existe plus de 400 variétés classées en 4 familles : les amères,  les douces-amères, les douces et les acidulées.

 

Produire du cidre,

un savoir-faire ancestral !

Aujourd’hui, certains producteurs de cidre s’efforcent de continuer à faire vivre un savoir-faire et des méthodes de production hérités de leurs ancêtres.

La récolte des pommes se fait en automne. Elles sont ensuite triées, lavées et broyées. La pulpe obtenue  sera  ensuite pressée sur une presse souvent encore hydraulique. Autrefois chaque ferme produisait son cidre à l’aide de pressoir en bois afin de satisfaire la demande annuelle car le cidre était la seule boisson consommée dans nos campagnes.

Le jus sera envoyé dans des cuves. La pomme contient du sucre et des levures naturelles. Ces levures vont transformer à l’intérieur des cuves le sucre en alcool : c’est la fermentation alcoolique.

En fonction de la date de mise en bouteille choisie, le cidre sera :

  • doux (fermentation courte)
  • demi-sec (fermentation moyenne)
  • brut (fermentation longue)

Après la mise en bouteille, les bouteilles sont ensuite stockées. Le cidre de producteurs n’étant pas pasteurisé, les levures continuent à fermenter dans la bouteille.
Cette deuxième fermentation dégage le gaz qui donnera tout son pétillant au cidre.

 

A la sortie de la presse, le jus peut aussi être pasteurisé, ce qui le prive de ses levures. Sans levure, pas de fermentation, on obtient donc du jus de pommes !

Pommeau, eau de vie de cidre, Calvados, sont d’autres produits dérivés de la production de pommes à cidre… On le retrouve aussi dans la gastronomie locale, en sauce, en crème, ne repartez pas de votre séjour chez nous sans en avoir dégusté ses multiples facettes !

Dernier né, le Boeuf Cidré produit à Villequier ! Le cidre est incorporé à l’alimentation des boeufs normands sur les 4 derniers mois de leur maturation, donnant à la viande un goût et une tendreté exceptionnels.

Nos producteurs

Le Pays de Caux vallée de Seine est riche de plusieurs producteurs de cidre, n’hésitez pas à aller à leur rencontre pour un moment d’échange autour d’une boisson incontournable en Normandie !

Le Clos des Citots – Gérard Lenormand

76940 Heurteauville
+33(0)2 35 37 92 59

 

Le P’tit Clos Normand – François-Xavier Craquelin

Hameau des Coudréaux 76490 Villequier
+33(0)2 35 56 76 82
+33(0)6 62 32 90 02

 

L’éco-musée de la pomme et du cidre – Vincent Godefroy

1315 route de Goderville 76110 Bretteville du Grand Caux
+33(0)2 35 27 41 09

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

 

Office de Tourisme Caux Vallée de Seine

Office de Tourisme Caux Vallée de Seine - Maison de l'intercommunalité allée du Catillon - 76170 Lillebonne - Normandie - France

+33 (0)2 32 70 46 32